Né en France d’origine polonaise d'Eugénie Kaczmarek et Marian Smektala, Frédéric fait ses armes aux claviers des harmoniums et orgues des églises de Picardie entre Nogent-sur-Oise, Creil  et Rieux.

Smek

Fils de Personne - extrait

paroles et musique Frédéric Smektala

 

1ERE DE COUV OK.png

 Pionnier de la radio et de la télévision libres dès 1981 (Frédéric De Rieux sur NRJ, TV6, TF1, RMC, RMC Info, MFM…), après ses débuts de journaliste dans l'équipe de la "Dream team" d'NRJ Paris aux côtés de Max Guazzini et Jean-Paul Baudecroux, Frédéric joue à la Comédie Française sous la direction de Jean-Luc Boutté puis aux côtés de Francis Huster lorsque ce dernier crée sa compagnie en 1992

 

Frédéric rejoint ensuite la troupe de Robert Hossein avant de réaliser dès 1995 adaptations et mises en scène (Molière malgré lui ou la dernière fourberie de Scapin d’après Molière ; La mémoire d’Etienne Rebaudengo ; La fin du jour…). Il travaille avec le groupe vocal 6 ½ (nominé aux victoires de la musique 1997) écrit et met en scène l’opéra Jazz’n Faust arrangé par Pierre-Gérard Verny et travaille avec les jeunes danseurs de l’Opéra de Paris. Il enregistre son premier album de chansons arrangées par Pierre-Gérard Verny : Smek. Il est accompagné alors par PG.Verny et Guillaume Naud à deux pianos.

CD SMEK

Entre théâtre et musique, entre Paris et province, Smek se consacre en 2003 à la région qu’il a adoptée depuis 1987 : Le Perche. Aux côtés du président de la Fédération des Amis du Perche, Alain Morin, il fonde la Compagnie du Perche, Théâtre régional populaire du Perche – TrP. Il crée des spectacles avec professionnels et amateurs, jeunes et artistes de la région et intervient dans les établissements scolaires. Il propose ses premiers concerts dans la région accompagné de PG. Verny, Pierre Schirrer et Benoît de Mesmay et initie très vite des lectures publiques interactives, écumant la ruralité de  rendez-vous poétiques et populaires (Entre nous, Paroles de Percherons, LiRALAR…). Avec son ami et créateur lumière Philippe Sazerat, il crée en 2006 Orphelin dans les collines (d’après l’autobiographie du peintre Charles Coudray) et construit plusieurs autres créations (Montand la vie en chantant, L’avare de Molière, De contemptu mundi, Trénet le fou 100 ans, Dac’ o Dac…).

Frédéric Smektala dans Orphelin dans les collines

Mise en scène Philippe Sazerat

Parole est donnée prioritairement aux artistes de la région, toutes disciplines confondues, mais Smek reste fidèle à ses compagnons de route comme Jean-Sébastien Colau, danseur Etoile, les comédiens Benoît Allemane, Jean-Paul Comart, Pierre Hatet ou Jean-Pierre Bernard, ou ses complices musiciens qui l’accompagnent pour chanter : Pierre Schirrer, Antoine Delaunay, Jean-Louis Mary, Eric Capitaine, Jean-Jacques Ruhlmann… La Compagnie du Perche – TrP est soutenue très vite par plusieurs collectivités territoriales. C’est dans la ville de Nogent-le-Rotrou, sur l’impressionnant site historique de l’ancienne abbaye Saint-Denis, qu’il battit en 2011 le festival jazz & poésie V’faites quoi en août ?

Avec Pierre Schirrer (à gauche) dans Montand.

Le rendez-vous estival devient l’un des moments annuels incontournables du département avec ses créations (théâtre, jazz, chanson, poésie) et ses expositions d’art contemporain. Smek y connaît plusieurs succès en chantant (hommages à Yves Montand, Charles Trénet et aux grands crooners américains) et notamment avec la création musico-théâtro-chorégraphique dont il signe l'adaptation et la mise en scène en 2012 : De contemptu mundi de Bernard le Clunisien. (poème de 3000 vers, traduit du latin par André Cresson, qui inspira entre autre Le nom de la Rose…L'édition 2013 remporte l'adhésion très large d'un public populaire, curieux d'art, de culture, de patrimoine et de nouveautés. Smek chante pour les 100 ans de la naissance de Charles Trénet le répertoire du fou chantant devant un parterre enthousiaste de plus de 700  spectateurs.

L'abside Saint-Denis

épicentre du festival V'faites quoi en août ?

Smek

dans Le Perche des arts

Homayoun Minoui

Editions Alizari

 

le-perche-des-arts-Frédéric Smektala.jpg